Campus numériques de l'espace universitaire francophone

Au début des années 1990, l’AUF a soutenu la mise en place au sein de ses universités membres d’infrastructures spécifiques, les campus numériques francophones (CNF) qui permettaient aux acteurs universitaires d’accéder via Internet à des bibliothèques numériques, à des formations diplômantes et à distance, et à des parcours de soutien aux formateurs dans les domaines des TICE. De nouveaux besoins du monde universitaire ont ensuite conduit à un élargissement des champs d’activité de proximité. Les nouveaux campus numériques francophones « CNEUF » reposent sur un agencement des trois dimensions de l’acquisition des compétences : acquisition des savoirs, acquisition des savoir-faire, acquisition des savoir-être.

Ainsi, les CNEUF offrent aujourd’hui un environnement de travail privilégié avec la mise à disposition :

  • D’infrastructures techniques et de réseau de qualité pour se former, se diplômer à distance ou encore accéder à des ressources documentaires, pédagogiques, scientifiques, culturelles.
  • D’espace de lieu de travail partagé (coworking) pour travailler et partager ses compétences.
  • D’accompagnement dans la maturation de projets de fabrication numériques.
L’AUF soutient la mise en place de CNEUF via des appels à projets

FAQ - Campus numériques CNEUF

Le C-NEUF est un projet, mené en partenariat avec des établissements membres et des opérateurs socio-économiques, porté par une direction régionale et mis en œuvre par une ou plusieurs implantations de proximité.

Un Projet C-NEUF se pense comme un modèle de tiers-lieu académique, associatif et entrepreneurial, accélérateur d’innovations, facteur de développement et d’employabilité. Il est composé d’espaces ouverts aux usagers des services proposés par l’AUF et est destiné à accueillir de nouveaux publics. Ces espaces sont dotés de ressources numériques, pour la formation et la recherche, accessibles à partir d’espaces collaboratifs (physiques ou virtuels).

Un projet CNEUF est d’une durée maximale de 8 ans (2 x 4 ans). A la fin du projet, soit le projet a bien fonctionné et il est transféré aux partenaires, soit il n’a pas rempli ses objectifs et il s’arrête. Dans ce cas, les moyens de l’AUF engagés, notamment les personnels et le cas échéant les locaux, sont réalloués à d’autres projets CNEUF.

Le portage du projet CNEUF est fait par une direction régionale. La demande d’un projet CNEUF peut s’appuyer sur un ou plusieurs de ses CNF ou CNFp existants et en réunissant un consortium composé de partenaires académiques et socio-économiques. Le partenariat pourra évoluer dans le temps en fonction des activités à mener et de l’évolution du projet pour accueillir de nouveau partenaires.

Un CNF, avec l’accord de sa direction régionale, peut demander l’évolution de ses services en un projet CNEUF, sur la base d’un contenu évalué et validé en respectant les caractéristiques des CNEUF.

Un CNEUF est un projet partenarial, ce qui signifie, une participation effective de tous les partenaires. Les apports de chacun des partenaires, y compris l’AUF, peuvent se faire sous forme d’un financement ou d’un apport en nature qu’il convient d’estimer financièrement. Tous les projets CNEUF devront faire la preuve de leur capacité à un certain niveau d’autofinancement.

Pour candidater, un dossier type est rempli et les pièces justificatives exigées sont annexées.

Le projet doit être porté et présenté par une direction régionale et fédérer autour d’un ou plusieurs CNF au moins trois partenaires :

  • L’AUF 
  • Un partenaire académique 
  • Un autre partenaire du milieu socio- économique et/ou associatif

Il faut également :

  1. Montrer la participation collective au financement du projet 
  2. Afficher le caractère innovant de la proposition Être dans l’alignement des orientations stratégiques de l’AUF.
  3. Montrer l’insertion de ses activités dans au moins deux des trois espaces caractéristiques du C-NEUF décrits dans le document en annexe.

Les critères sont :

  • Éligibilité : projet porté par une direction régionale et fédérant au moins deux partenaires extérieurs à l’AUF. La présence d’acteurs socio-économiques ou associatif est demandée
  • Alignement à la stratégie AUF : répond à au moins deux des trois défis de la stratégie
  • Ancrage territorial : originalité locale, spécificité, complémentarité, lisibilité et effet structurant
  • Faisabilité technique : l’environnement offre les conditions de réalisation favorables
  • Engagement des partenaires : engagement de soutien humain, matériel ou financier chiffré
  • Budget : en adéquation avec les objectifs
  • Pérennisation : explicitation des conditions de pérennisation post financement initial

Sous la responsabilité de la direction régionale qui porte le projet, un dossier type est rempli et les pièces justificatives exigées sont annexées. Le dossier est transmis à la Direction du numérique et plus particulièrement en charge de cette coordination, qui en vérifie l’éligibilité. Une fois le dossier consolidé, il est transmis à un comité de suivi et d’évaluation (CSE)1 pour examen approfondi.

Dans ce cas, le projet de CNEUF soumis par une direction régionale devra mûrir pour un prochain appel d’offres. Les CNF, implantation de moyens mutualisés pour des projets poursuivent leurs activités. Cependant, ils ont tous vocation à faire évoluer leurs services selon le schéma de CNEUF.

Vous pouvez retrouver les éléments du dossier de candidature de l’appel à projet 2018 : APPEL A PROJET

Pour toutes informations supplémentaires sur les CNEUF, vous pouvez télécharger la fiche descriptive complète sur ce site.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!